Article paru dans l’Hebdo Rive Nord

Journaliste : Gilles Bordonado

Quand Philippe Voyer a été approché par les propriétaires
des résidences Maison l’étincelle, il était loin de se douter que
les propriétaires entretenaient une aussi grande détermination
à se dédier totalement aux gens atteints de maladies
cognitives, dont la démence et l’Alzheimer.

« J’ai été souvent invité par le passé à mettre en place des programmes de services pour les personnes atteintes de troubles cognitifs majeurs, mais jamais cela n’a été aussi loin qu’avec les gens de la Maison l’étincelle, confie le professeur et responsable de la formation continue à la Faculté des sciences infirmières de l’Université Laval.
Souvent, les promoteurs qui font appel à moi investissent un peu dans les services, mais jamais dans l’architecture d’édifices adaptés aux résidents touchés par ces maladies. Les promoteurs de la Maison de Verdun et surtout de celle de Lachenaie, qui est toute neuve, sont allés beaucoup plus loin. Outre la formation initiale et permanente adaptée aux employés, la mise en place de services et de plans d’intervention sur mesure, l’encadrement unique proposé aux familles, la Maison a investi massivement dans un design des lieux et des aménagements parfaitement adaptés aux résidents, ce qui exige des sommes beaucoup plus importantes. Et l’impact positif est majeur, car cela offre un cadre de vie bien supérieur aux résidents. C’est fou, les promoteurs allaient même plus vite que moi! » dira ce docteur en gériatrie qui a prêté sa plume à une trentaine d’ouvrages sur le sujet, comme auteur principal ou collaborateur.

Rien n’est laissé au hasard
Ayant dédié sa vie aux gens âgés atteints de maladies cognitives, cet éminent spécialiste voit ses longues années de recherche trouver un aboutissement concret. « Les 48 chambres de la Maison l’étincelle de Lachenaie proposent à ces résidents une qualité de vie hors du commun, tout en leur conférant une plus grande autonomie et une vie riche et entière. Leurs besoins individuels sont reconnus et on y répond de façon créative. Joliment décorées, baignées de lumière et possédant de vastes balcons sécuritaires, les trois maisonnettes comptent chacune 16 appartements, donnant un caractère familial et chaleureux à l’endroit. Chaque porte de chambre a sa couleur pour que les résidents s’y retrouvent plus aisément. Les corridors sont courts et donnent accès à une salle commune dotée d’un salon avec télévision et d’une salle à manger. Si un résident sort de sa chambre, il s’y dirige tout naturellement. Et tout près se trouve les intervenants. Tout cela permet de limiter
l’errance intrusive des résidents », assure cet infirmier de formation.
Équipée d’une caméra, chaque chambre inclut un mobilier adapté et généreux et une salle de bains complète avec plancher antidérapant. Chacun des patients a sa propre pharmacie trompe-l’œil. Fini le chariot à pilules. De plus, chaque maisonnette a son bain thérapeutique et sa cour clôturée et sécuritaire. Le ratio employé/résidents est très bas, soit 1 employé pour 4 à 6 patients, selon les besoins et la période de la journée.
Outre la formation donnée à travers des capsules préenregistrées et en direct sur Zoom par M. Voyer, ce dernier est en lien constant avec des équipes d’employés qu’il visite régulièrement pour régler des situations de façon plus pointue. Cela permet au personnel hautement qualifié des maisons de profiter des conseils de ce spécialiste et des toutes dernières connaissances liées au domaine, un atout indéniable pour le personnel et les résidents.
« Les études prouvent qu’il y a un vieillissement accéléré de la population au Québec et que de 25 à 35 % des gens de 80 ans auront des maladies associées à la mémoire. En investissant ainsi pour l’amélioration de la qualité de vie de ces personnes, les résidences la Maison l’étincelle se révèlent à l’avant-garde au Québec. Je partage entièrement leurs valeurs inspirantes – humanité, respect, liberté, professionnalisme et sécurité – et je suis très fier de travailler avec eux », conclut M. Voyer.

Pour trouver une place pour un de vos proches, faites vite!
Notez que plusieurs programmes gouvernementaux d’aide sont disponibles pour les futurs résidents.

Lisez l’article complet ici.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email